Ministre Martin Nivyabandi : Les enfants de la rue ne sont pas à abandonner

  • Publié par Dieudonné NDANEZEREWE
  • , le 1er-02-2019 à 17h:36 --
  • 0 Commentaires

Le Ministre Martin Nivyabandi dans son allocution a indiqué que l’évaluation trimestrielle des activités au premier trimestre 2018-2019 et les réalisations y relatifs ont montré que les activités de son ministère ont été réalisées à un taux satisfaisant de 98,3%, ce qui classe le Ministère en premier position parmi les 20 ministères.

Pour le Ministre Nivyabandi, ce résultat est la volonté de tout le personnel de la base au sommet qui ont suivi les directives de changement du comportement que le Ministère a adopté pour mener a bout ses réalisations.

Il a fait savoir que les retraites gouvernementale organisées une foi l’année, les réunions trimestrielles, et semestrielles, le suivi et l’évaluation ont permis de mesurer si les résultats escomptés ont été atteints.

Au cours de cette assemblée, les fonctionnaires des différents départements issues de ce Ministère ont eu l’occasion d’émettre leurs doléances notamment en rapport avec la Mutuelle de la fonction publique qui ne serve pas à la satisfaction des abonnées ainsi que celle de l’Institut Nationale de la Sécurité Sociales qu’on reproche de n’avoir pas traité ses clients au même pied d’égalité.

Les directeurs généraux des différents services et départements ont données des éclaircissements sur pas mal de doléances qui ont fait l’objet de zones d’ombres pour le personnel avant que le ministre ne leurs prodigue des conseils.

Avant de clôturer l’Assemblée, le Ministre Nivyabandi a remis les prix aux employés qui se sont donné corps et âme pour aboutir à ces réalisations en guise d’encouragements avant de primer les anciens enfants de la rue réinsérés dans les écoles et prise en charge par le Ministère.

Sur ce point, le Ministre Nivyabandi a donné des cadeaux aux 7 enfants accompagnés par les parents qui les ont accueillis, lesquels se sont classés premier dans les écoles après leur réintégration scolaire.

Le Ministre a fait savoir que des enfants de la rue ne sont pas à abandonner, mais qu’il faut par contre les réintégrer dans les familles afin d’avoir la possibilité d’accès facilement a l’enseignement fondamental, puisque selon le Ministre, ces enfants pourront devenir utile pour le pays.

C’est pour cela que selon Nivyabandi, ce geste est de nature à montrer publiquement à la communauté nationale et internationale que le ministère de la solidarité est soucié des ces enfants et qu’il est donc important de les réinsérer dans les familles que de les placer dans les centres d’accueil.

Commentaire

Commentaires

Aucun commentaire posté pour l'instant. Soyez le premier!