Le parti CNDD-FDD affirme que personne n’a jamais été exclu du dialogue au Burundi

Une conférence de presse a été organisée par le Parti CNDD-FDD. Plusieurs points ont été abordés notamment le dialogue inter-burundais, l’amour patriotique etc.

Le Secrétaire Général du parti CNDD-FDD, Evariste NDAYISHIMIYE, a fait savoir, à travers une conférence de presse animée ce lundi le 24 décembre 2018, qu’aucun Burundais n’a jamais été exclu du dialogue dans toutes réunions qui ont été organisées sauf celui qui aurait été écarté par la loi.

Evariste NDAYISHIMIYE a aussi martelé que l’Etat burundais a fait de son mieux pour impliquer dans le dialogue tous les Burundais vivant sur le territoire national ainsi que les Burundais de la diaspora. Les Burundais qui vivent à l’étranger ont eu l’occasion de présenter leurs doléances lors de différentes rencontres et certains d’entre eux ont déjà regagné le pays, a-t-il ajouté.

Il a souligné également que les politiciens qui ne sont pas encore rentrés auraient des intérêts particuliers qu’ils désireraient obtenir une fois retournés au pays. Il a suggéré qu’en politique, le plus important, ce n’est pas ce qu’on espère gagner, mais l’intérêt général de la population.

Evariste NDAYISHIMIYE trouve que l’idée de dialogue est devenue “une habitude” au Burundi, que c’est même pour cette raison qu’il y a eu naissance d’un cadre d’échange pour tous les partis politiques afin que les politiciens puissent se rencontrer régulièrement pour débattre et échanger. Et ceux qui critiquent négativement le Burundi, selon lui, n’ont pas un cœur rempli d’amour patriotique. Il a renchérit en disant que « promouvoir l’image de son pays natal devrait être un devoir de chaque citoyen Burundais ».

Commentaire

Commentaires

Aucun commentaire posté pour l'instant. Soyez le premier!