La question de la Culture, de l’économie...au coeur de l’émission depuis NGOZI.

Lors de l’émission que le Président de la République a animée le vendredi, 28 décembre 2018, plusieurs questions ont été abordées. Parmi les réponses qu’il a données, le Président Pierre NKURUNZIZA a fait quatre révélations qui nous paraissent plus importantes parmi tant d’autres. Ce sont des réponses qui annoncent un grand changement au niveau économique et culturel du pays.

1. Concernant l’aéroport international qui sera construit à Bugendana dans la province de GITEGA, le Président Pierre NKURUNZIZA rassure que le projet continue. Toutes les études ont été faites et revérifiées minutieusement. Pour le moment, c’est la recherche des moyens qui est encours avant d’entrer dans l’étape de la construction. C’est un grand projet qui s’inscrit également dans le programme national de développement ( PND : 2018-2027).

2. Il a aussi parlé du projet de construction d’un chemin de fer qui ira jusqu’à GITEGA suite au fait que la Province Gitega est devenue la capitale politique du Burundi.

3. Il a annoncé également la construction de la maison de culture burundaise qui va héberger tous les documents historiques et œuvres en rapport avec toute l’histoire du Burundi sous tous ses aspects (culture, art, coutumes etc.). C’est une maison qui sera le véritable miroir de la vie culturelle du Burundi (du Burundi ancien jusqu’à nos jours).

4. Concernant le marché central de Bujumbura qui a pris feu, il a fait savoir qu’une étape satisfaisante a déjà été atteinte en ce qui concerne la recherche de ceux qui pourront y construire un centre commercial digne de ce nom, et qui sera une référence au sein de la capitale économique Bujumbura. Il a souligné que c’est le bureau de la deuxième vice-présidence qui est en charge de ce dossier. Il a révélé que beaucoup d’investisseurs ont déjà manifesté leur intérêt. Le travail qui est encours consiste à analyser tous les dossiers pour garder celui qui remplit les conditions nécessaires afin que le centre commercial qui sera construit corresponde aux attentes du pays. En parlant de l’ancien stade FFB, il a rappelé que ce terrain avait été donné pour qu’on puisse y construire un centre commercial haut standing, mais il détient des informations qui disent qu’il y aurait dans la partie souterraine des constructions qui auraient compliqué la tâche. Il a dit qu’il y a un groupe de chercheurs qui sont en train de vérifier pour voir si réellement ces constructions existent.

Commentaire

Commentaires

Aucun commentaire posté pour l'instant. Soyez le premier!